Pakistan, le Moyen-Age en l'an 2000


C’est pourtant le Pakistan qui a vu la première femme à la tête d’un gouvernement musulman. C’est aussi là-bas, dans le sud du pays, que des féministes militantes revendiquent. Mais rien n’y fait. Des traditions d’un autre âge persistent.
Les “meurtres d’honneur” font ainsi chaque année des centaines de victimes parmi les femmes pakistanaises.

Le rapport de septembre 1999 d’Amnesty International est éloquent: “Une femme peut être abattue, brûlée, ou massacrée à coups de hache, simplement parce qu’on la soupçonne d’adultère”. Les autorités ferment les yeux sur d’horribles mises à mort qui seront volontiers qualifiées “d’affaires privées” ne concernant que la famille! Et, il n’existe malheureusement que bien peu de refuges pour ces victimes potentielles...

À quand la Renaissance?

http://www.amnesty.asso.fr/