Le mythe de Wonder Woman


 

 


Il faut en finir avec ce mythe.... Pardon? Mais si vous le connaissez, c'est celui de la femme forte qui sait faire front à tout, particulièrement à la mode ces dernières années où les bons vieux standards hommes / femmes ont pris du plomb dans l'aile.
Alors que les hommes commencent à assumer leur côté féminin (oui, bon, je vous l'accorde, pas tous); certaines femmes, elles, se blindent.

Symptômes intérieurs: contrôle des émotions et des réactions, résistance à la frustration, aux peines du coeur, aux orages en tout genre, forte réactivité, épaule solide pour toutes les copines fragiles
Symptômes extérieurs : migraines, eczéma, spasmes, ulcères ou coliques néphrétiques
Ce qu'on leur dit : j'aimerais être aussi forte que toi / oui mais toi c'est différent, tu sais gérer / etc...

STOP ! Il n'y a pas de femmes Wonder-Woman, vous êtes juste victime de l'incapacité à
lâcher prise. Trop orgueilleuse? Trop cérébrale? Peu importe, apprenez simplement à vous épancher un peu car, une fois pour toute, être vulnérable ne signifie pas être faible.

NB : complexe existant au masculin, mythe du Superman. Changez les pronoms et les accords puis relisez l'article.